fr
Accueil > Les ateliers > GeT’iT > PVs réunions > pv réunion GeT-it du 22 mai (monnaie)
 

pv réunion GeT-it du 22 mai (monnaie)

 
28 mai 2014
-----
Eric Luyckx

Présent : Emilie, Claude, Danielle, Stéphane, Sophie, Eric, Dimitri
Invités : Antoine, Elodie du Réseau Financité

Contexte : Atelier GeT’iT sur la monnaie (l’autre étant la ‘plateforme’)

OJ > demande l’avis de Financité suite à la définition des objectifs de la monnaie

PDF - 474.9 ko
Objectifs de la monnaie - v1

Relecture des objectifs

- Discussion autour de l’objectif 2, sur les “activités trouvant difficilement leur place dans l’économie locale” et/vs la place des activités bénévoles. à préciser donc
- Notre monnaie vis à vis du SEL > pas le but de se substituer

Dispositif autour de la monnaie

- Rôle de la plate-forme : entre-autres expliquer, clarifier la place et rôle de chaque mode de paiement (monnaie, SEL, …)
- Importance de la taxe de sortie (le prélèvement de 2 à 5% - à définir-)
Et de ce que cela permet :

  • soutient à l’associatif
  • ristourne à l’entrée (incitant au consommateur)
  • commission au comptoir de change

- professionnels  :
“cul de sac/filière” peuvent devenir comptoir de change > commission en échange du service de comptoir de change (permet de limiter l’impact de la taxe de sortie)

  • Avantages de rentrer dans GeT’it :
    • Le réseau de clients (et de fournisseurs)
    • marché local en vente directe (marge supérieure)
    • Publicité
    • accompagnement (filière etc)
    • micro crédit (par exemple via credal / part dédiée à l’investissement local voir expérience Epi Lorrain)
    • plateforme

- l’accompagnement

  • aide le producteur à repérer les partenaires et fournisseurs (éviter l’effet d’accumulation)
  • établissement et suivi de la trajectoire de transition
  • feedback sur le fonctionnement

- financement

  • crowdfunding (ex contrepartie : 50% don / 50% monnaie locale)
  • sponsoring
  • il y a 1000€ pour nous au Réseau Financité (avant fin septembre)
  • membership de l’association ?

- technique

  • serveur et logiciel du réseau financité
  • explorer Freicoin (voir ici)
  • réfléchir au « mode d’emploi » tant pour les « fournisseurs » que pour les « consommateurs ». NB. le projet est qqpart entre l’Epi Lorrain (mais ils n’ont pas d’incitants à l’entrée) et le Talent (mais ils n’ont pas de reconversion possible)
  • impression billets : entre 1500€ et 2500 (le valeureux a fait 4 sortes de billets > volume de 36000 billets / 55000 valeureux)
  • com : 1000 à 1500€
  • avancer sur la structure juridique. membres en collège ex : utilisateurs/pro/associations. utiliser Travaux Publics ? NB TP a un n° de TVA.

précisions d’Elodie et Antoine (par mail)

Pour faire suite à notre réunion, voici quelques compléments d’information !
- Éclaircissement par rapport à la comptabilité (ce sont des avancées qui ont été proposées par un expert comptable, l’Epi nous fera un retour si cela ne va pas) :

  • Comptabilisation des conversions et reconversions en MC : Les émissions et remboursements de MC se comptabiliseront en poste 4891 " Dettes non productives d’intérêts ou assorties d’un intérêt anormalement faible".
  • Comptabilisation des mc non-émis : Pour les bons non émis et sachant qu’ils peuvent être considérés comme "une marchandise" destinée à la vente, on ne peut pas les qualifier d’investissements et les acter en classe 3 (stock et commandes en cours). Les principes de valorisation doivent respecter le code des société et son AR d’exécution du 30 janvier 2001 (article 35 et 37) auquel la loi sur les asbl fait référence. Soit on impute les frais d’impression sans les frais indirects, soit on impute aussi les frais indirects si les frais indirects (comme le coût du personnel) sont significatifs. Il faudra aussi considérer le risque que ce stock ne soit pas complètement vendu et acter une réduction de valeur. La valeur faciale des billets en stock est à comptabiliser en classe 0 (hors bilan) pour prendre en considération le risque que ce stock représente au cas il serait dérobé. Le devis du coût d’impression des billets - celui du Valeureux, dernier en date. Par contre ils ont commandé énormément de billets car terrain large sur Liège.

- Les architectures de quelques monnaies :

  • Epi Lorrain :
    • parité 1 € = 1 épi
    • Prestataire : devoir être membre de l’asbl (cotisation annuelle prestataire : 20€), avoir l’agrément accordé par l’asbl et avoir signé une convention
    • Utilisateur : être membre pour échanger des € contre des épi (mais ont été plus laxistes car gros freins à l’entrée), pas d’incitant à l’usage (financier et/ou extra-financier)
    • Règlement en épi soit en partie soit en totalité et pareil pour rendre la monnaie
    • billet = bons d’échange de 1, 5, 10, 20 et 50 épis + sécurisation
    • taxe de rédimage / commission de 3% pour les prestataires, pas de mécanisme de fonte (la fonte càd la perte de valeur avec le temps a pour objectif d’augmenter la circularité de la monnaie)
  • Ropi :
    • parité 1 € = 1 Ropi taxe de rédimage de 5%
    • billets de 1, 5 et 10 Ropi
  • Valeureux (lancement en juin)
    • parité 1 € = 1 Valeureux
    • billet = bons d’échange de 0,5, 1, 5 et 10 Valeureux
    • Prestataire : signé la charte, cotisation annuelle de min. 25€/V
    • Règlement en valeureux soit en partie soit en totalité et pareil pour rendre la monnaie
    • Utilisateur :
      • Soit il échange volontairement des Euros contre des Valeureux dans un comptoir de change et accepte de communiquer ses coordonnées et devient membre adhérent du système. Le membre adhérent peut demander à devenir un « membre effectif » et ainsi participer à l’Assemblée générale de l’asbl. Il adresse une demande au Conseil d’Administration. Si cette demande est acceptée, il règle une cotisation de 15€ et reçoit 10V.
      • Soit il les reçoit à l’occasion d’une transaction commerciale avec un commerçant partenaire. (par exemple lors d’une action promotionnelle) Il est alors simplement utilisateur.
      • Soit il a acheté des Valeureux dans le cadre d’un événement (où ceux-ci remplacent les tickets). Si après cette manifestation, il lui reste des V qu’il utilise chez un commerçant partenaire, il est alors simple utilisateur et n’est pas inscrit dans le répertoire des membres adhérents.
    • taxe de rédimage / commission de 5% pour les prestataires, pas de mécanisme de fonte

- Comme on en parlait, il y a peu de mécanismes d’incitation financiers et extra-financiers pour l’utilisateur qui sont primordiaux pour la réussite du projet. On a donc abordé différentes pistes.
- De plus, on parlait également des mécanismes d’incitation pour les prestataires (comptoir de change et rédimage gratuit, comité de gestion si en bout de chaîne, etc.). On vous parlait aussi de la possibilité de faire une formation/soirée sur le démarchage des prestataire i.e. établir ou discuter de la liste des argumentaires, comment et quand aborder un commerçant/un producteur, etc., leurs contraintes, etc. On en rediscute la prochaine fois pour fixer une date si vous le souhaitez mais la première étape est bien entendue la mise sur papier de l’architecture de la monnaie : mode d’emploi pour utilisateurs et mode d’emploi pour prestataires.

remettre en service getit@grezentransition.be

je vais remettre en fonction les redirections vers les emails au départ de cette adresse. ce qui permet une communication directe vers les 10-15 personnes les plus impliquées. si vous souhaitez être joints à cette adresse envoyez moi un email (NB j’y mets d’office celles et ceux qui étaient présents ce 22/5)

étude économique sur le district de Totnes

à lire :-)

PDF - 17.5 Mo
Etude économique sur le district de Totnes

RDV Financité

- WE 5-6 juillet
- réunion intergroupes Financité le 6/9 à Namur

prochaines réunions

- GeT’iT « plateforme » : 15/6 14:00 à 17:00
- GeT’iT « monnaie » : 26/6 20:00 à 22:30

 
 
 

Articles de cette rubrique

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Grez en Transition Dernière modification 19 mars 2017 Plan du site