fr
Accueil > Les ateliers > Epicerie collaborative > La Petite Epicerie de Néthen
 

La Petite Epicerie de Néthen

 
11 juillet 2017
-----
Marianne Lambrechts
Présentation de l’épicerie collaborative et FAQ

La Petite épicerie de Néthen, c’est quoi ?

C’est une épicerie installée au centre du village depuis l’été 2016 et qui fonctionne de manière coopérative, sans main d’œuvre rémunérée. Elle est entièrement gérée par des coopérateurs-bénévoles, qui bénéficient d’une remise de 10 % sur leurs achats en échange d’une participation de deux heures par mois à la tenue de l’épicerie ou à d’autres tâches. Tous les coopérateurs ont le droit de vote aux assemblés générales, selon le principe « une personne=une voix ».
L’épicerie est accessible à tous.
Le projet est en évolution constante. Il s’agit d’une expérience innovante : des ajustements sont nécessaires, régulièrement.
Son adresse : 37 rue de Hamme-Mille 1390 Nethen.

Quels sont ses objectifs ?

- Créer de la vie dans le village
- Donner accès facilement à la production locale
- Soutenir les producteurs locaux en leur offrant un point de vente proche et assez direct

Pourquoi une double structure asbl et coopérative ?

Une épicerie est une activité commerciale et nécessite dès lors un cadre : le statut le plus proche des intentions du projet est une Société Coopérative à Responsabilité Limitée à Finalité Sociale. Cependant, même si elle ne vise pas l’enrichissement, une activité commerciale ne peut fonctionner avec des bénévoles, ce que peut faire une asbl, en l’occurrence GeT’it. Une autre raison pour laquelle la coopérative est liée à une l’asbl, c’est que celle-ci peut proposer à ses membres de vendre leur production à certains moments de l’année : chaque membre pourra alors proposer ses confitures, ses noix, son jus de pomme, ses petites productions alimentaires ou autre... Le Marché de Noël 2016 a été une première occasion très réussie !
Par ailleurs, chaque membre de l’asbl et de la coopérative peut prendre part aux décisions en assistant aux AG et en votant.
Les membres coopérateurs sont en même temps membres de l’asbl GeT’it (cotisation de 10 euros par an) et membres de la coopérative de la Petite épicerie (une part de 10 euros).
La double structure rencontre bien les objectifs de ce projet coopératif, équitable et solidaire.

Comment fonctionne-t-elle ?

Un Conseil d’administration existe, à renouveler lors des AG. C’est le groupe de pilotage qui gère l’épicerie au quotidien et se réunit toutes les 3 semaines environ. Plusieurs coopérateurs participent aux réunions et ce CA élargi est ouvert à qui souhaite s’investir dans le projet.

Que deviendront les bénéfices ?

Lorsque l’épicerie dégagera des bénéfices, ils seront affectés à d’autres initiatives locales économiques et/ou sociales. Ces décisions sont prises en AG par les coopérateurs.

Qu’est-ce qu’on trouve à la Petite épicerie ?

Des produits alimentaires, frais et secs… tout ce qu’il faut pour préparer de bons repas.
La majorité des produits sont locaux (plus ou moins 30 km autour de Néthen), bio ou non. Les aliments qui ne sont pas produits dans nos régions (riz, huile d’olive, pâtes, bananes …) proviennent de « La Biosphère »(Dion-Valmont) et sont choisis pour leur bon rapport qualité/respect/prix.

Comment sont élaborés les prix des produits ? Et pourquoi ?

Le producteur propose son prix, en responsabilité, c’est-à-dire un prix qui lui permet de vivre. L’épicerie ne le discute pas, ne le négocie pas et ne fait pas de pression sur la quantité (contrairement à d’autres opérateurs alimentaires).
Quand il le communique, on applique le prix de vente public conseillé par le producteur.
Cela suppose que pour un même produit, il peut y avoir des prix différents.
Le CA reste vigilant pour rester dans les fourchettes de prix pratiqués généralement.

Les produits sont-ils plus chers qu’ailleurs ?

D’après une première étude comparative (mai 2017), certains produits sont moins chers qu’ailleurs, d’autres légèrement plus. Des ajustements sont effectués régulièrement afin d’être le plus équitable possible, sans nuire aux commerces de petites tailles et locaux.

Les coopérateurs bénéficient d’une remise de 10% sur tous les produits. De ce fait, la marge de l’épicerie est réduite mais le coût des aliments est très intéressant pour ces clients.

Les prix d’achat des légumes et des fruits varient parfois d’une semaine à l’autre (début de saison, pleine saison, fin de saison). Les comparaisons sont donc à effectuer au même moment. ET pour les mêmes produits : on ne peut comparer une tomate de production industrielle, même bio, avec une tomate ancienne, plus ou moins rare : les modes de production, de distribution, les conditions d’achats, la qualité nutritive et le goût sont complètement différents.

La Petite épicerie fait-elle de la concurrence déloyale ?

Non. L’épicerie propose un modèle économique différent des points de vente traditionnels. Il s’agit d’une autre logique. L’épicerie a démarré avec un tout petit capital de départ (2500 euros pour la constitution de la coopérative), sans les ressources marketing d’autres enseignes, sa « croissance » est organique c’est-à-dire qu’elle va grandir lentement et relativement peu.
Les bénéfices sont destinés à soutenir ou développer de nouveaux projets socio-économiques locaux. Dans d’autres points de vente de taille familiale, les bénéfices permettent à la famille de gagner sa vie. Les deux logiques sont respectables et ne s’opposent pas. La Petite épicerie n’a pas l’intention de faire de l’ombre aux commerçants locaux. Bien au contraire, en multipliant l’offre de produits locaux, l’épicerie contribue à les faire connaître, à créer de nouvelles habitudes de consommation en favorisant les choix de consommation locale. De plus, certains épiciers locaux sont également producteurs : l’épicerie leur offre un débouché supplémentaire pour leur production.

Faut-il être coopérateur-bénévole pour faire ses courses à l’épicerie ?

Non, tout le monde est bienvenu. Les coopérateurs bénévoles bénéficient d’une remise de 10% sur leurs achats en échange d’une participation bénévole de deux heures par mois au travail de l’épicerie.

Les coopérateurs bénévoles sont-ils assurés ?

Oui, une assurance en responsabilité civile est prise par l’asbl GeT’it pour l’ensemble des activités et des personnes intervenant à l’épicerie.

Quand l’épicerie est-elle ouverte ?

Pendant l’été : le mercredi de 12 à 18 h et le samedi de 11 à 18 h.
Elle le sera davantage quand plus de coopérateurs participeront activement.

Comment devenir coopérateur ? Comment avoir plus d’info ? Comment contacter l’équipe de pilotage ?

Envoyer un mail à ca@epiceriedenethen.be ou téléphoner au 0477 24 57 25 ou passer à l’épicerie aux heures d’ouverture.

 
 
 

Articles de cette rubrique

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Grez en Transition Dernière modification 11 juillet 2017 Plan du site